Actualité, Non classé|

Durant trois jours, les 24-25-26 octobre 2019, s’est tenu, à Yamoussoukro, Capitale Politique de la Côte d’Ivoire, un Séminaire des Élus Locaux et Préfets de Région, avec pour Thématique:
‘’L’ELU LOCAL ET LA BONNE GESTION DES FINANCES PUBLIQUES’’

En effet, ledit séminaire, faut-il le souligner, est motivé par la volonté d’améliorer la gestion des finances publiques locales. Et cela passe par le renforcement des capacités des principaux acteurs du développement local notamment les Présidents des Conseils Généraux, les Gouverneurs de District et les Maires des Villes et Communes auxquels il a été adjoint les Préfets de Région, dans leur rôle de tutelle à l’échelle locale.

Autrement dit, expliquer les différents aspects du contrôle qu’exerce la Cour des Comptes aux élus locaux et aux Préfets de Région. Mais aussi sensibiliser les ordonnateurs sur leur rôle dans la collecte et la gestion des ressources publiques; les prémunir contre le maniement des deniers publics qui les exposerait à une Gestion de Fait, etc.

Outre la cérémonie d’ouverture, ce séminaire s’est décliné en sept (7) Sessions, toutes organisées en plénière. Pour chaque session a été présenté un thème spécifique, en rapport avec un aspect de la Gouvernance Financière Locale.
Les différents thèmes retenus ont été traités à la fois par des experts issus de la Cour des Comptes et des Services de l’État compétents en la matière. Chaque thème a fait l’objet d’une Présentation, suivie de Discussions.

Le dernier jour du séminaire, le samedi 26 octobre 2019, au terme de la lecture du RAPPORT GÉNÉRAL, des modifications ont été apportées quant aux recommandations proposées par les récipiendaires dudit Séminaire.

Par Yainh KENÉ (Envoyé Spécial à YAMOUSSOUKRO)

Les commentaires sont fermés.