audiences|

Le Magistrat Rigobert Zeba, félicite le Maire d’Adjamé, M. Soumahoro Farikou pour les importants travaux de mise à jour de l’Etat civil en cours.

Le Sous-directeur du Contrôle de l’état civil au Ministère de la Justice, des Droits de l’Homme et des Libertés publiques, M. Rigobert Zeba, a effectué une mission de travail à l’Etat civil de la Mairie, le 20 juin 2019.

Au cours de cette journée de travail, le Magistrat a pu se rendre compte de l’important chantier amorcé par le Maire Soumahoro Farikou en vue de la mise à jour de l’Etat civil de la commune d’Adjamé. 

« Je voudrais saluer votre volonté de résorber le mal. Parce qu’on s’est rendu compte qu’il s’agit de plus de 120.000 Actes. C’est vrai que la période est sensible, mais vous faites œuvre utile, car un Acte d’Etat Civil, quand il n’est pas transcrit dans un Registre, ça ne veut rien dire ! Ça ne veut rien dire du tout ! » a souligné, M. Rigobert Zeba.

Il faut rappeler que depuis plus d’une décennie, les actes de l’Etat civil de la commune ne sont pas été retranscrits dans des registres, conformément à la légalité.  

Par ailleurs, cette initiative saluée par le Ministère de la justice permettra à 300 jeunes de la commune de travailler durant un minimum 3 mois sur le projet.

Les commentaires sont fermés.