Non classé|

Dans le cadre de l’élan de solidarité contre la pandémie de la maladie à Coronavirus, la ‘’Ligue Communale d’Adjamé Taekwondo’’ a reçu un important don offert par le Maire d’Adjamé et le Conseil Municipal, le 17 juin 2020, dans les locaux de ladite Mairie.

D’entrée de propos, le Directeur des Services Sociaux Culturels et de la Promotion Humaine de la Mairie d’Adjamé, M. OUATTARA Sékou, a situé le contexte de cette solennité de solidarité contre la Covid-19.

« Notre pays, à l’image de tous les pays du monde, traverse une situation difficile du fait de la pandémie de la maladie à coronavirus. (…) il est louable, qu’au niveau de la commune d’Adjamé, nous jetions un regard vers ceux de nos administrés qui au quotidien sont avec nous. La ‘’Ligue Communale d’Adjamé Taekwondo » n’est pas la première organisation que nous recevons dans le cadre de cet élan de solidarité contre la Covid-19. » Dixit M. OUATTARA Sékou, Directeur des Services Sociaux Culturels et de la Promotion Humaine de la Mairie d’Adjamé.

Représentant le Premier Magistrat de la Commune d’Adjamé, M. DIEBKILE Aboubacar, 5ème Adjoint au Maire Chargé de l’Environnement, la Salubrité, la Santé et du Cadre de vie, par ailleurs premier responsable du Comité local de gestion de la crise contre la Covid-19, a reconnu que le milieu du sport, à l’instar de nombreux autres, a été durement impacté par cette pandémie.

« Adjamé est le cœur voire ‘’la capitale’’ du District d’Abidjan (…). C’est pourquoi il faut insister sur la sensibilisation auprès des populations à l’effet de respecter les Mesures Barrières édictées par le Gouvernement de Côte d’Ivoire dans la lutte contre la propagation de la maladie à Coronavirus. Soyez des relais de la sensibilisation contre la propagation de la Covid-19 tant auprès des sportifs que de vos proches et plus globalement des populations ».

A exhorté le 5ème Adjoint au Maire, M. DIEBKILE Aboubacar, qui a abondé justement dans le même sens que le 4ème Adjoint au Maire, M. KAMAGATE Ibrahima, Chargé de la Jeunesse, du Sport et des Cultes.

Réceptionnant le don de la Mairie d’Adjamé, les récipiendaires de la ‘’Ligue Communale d’Adjamé Taekwondo’’ par la voix de leurs responsables ont témoigné leur gratitude au Premier Magistrat de la Commune d’Adjamé ainsi qu’au Conseil Municipal.

 Prenant la parole, M. Bernard TAPIS, Secrétaire Général de la ‘’Ligue Communale d’Adjamé Taekwondo’’ d’Adjamé et 3ème Dan a révélé que :

« La pandémie de la maladie à Coronavirus a mis en branle notre dynamique. Heureusement, avec la vision du Maire de la Commune d’Adjamé, M. SOUMAHORO Farikou, nous ne nous sentons pas lésés. Dans l’histoire de la  »Ligue Communale d’Adjamé Taekwondo », c’est la première fois que la Mairie reçoit les ‘’Taekwondo-ins’’. Nous sommes satisfaits de ce don du Maire et du Conseil Municipal. Cet élan de solidarité du Premier Magistrat de la Commune d’Adjamé nous va droit au cœur ».

Plus loin, il a rappelé que la ‘’Ligue Communale d’Adjamé Taekwondo’’ s’inscrit parfaitement dans la vision du Maire d’Adjamé, M. SOUMAHORO Farikou, qui voit dans le sport ‘’un exutoire sain et constructif des passions humaines suivant le triptyque : Education – Formation – Emulation’’. Même son de cloche pour le président de la Ligue Communale d’Adjamé Taekwondo, Bindé Aladé Barthélémy, 5ème Dan.

Autrement dit, précise le 3ème Dan Taekwondo, Bernard Tapis, ‘’la pratique sportive s’impose comme un marqueur de la jeunesse à même de catalyser la fougue des plus jeunes dans la pratique du sport pour tourner dos à la violence ’’.

En clair, l’activité sportive, loin d’être seulement une pratique, est bien en effet le creuset d’une socialisation, l’expression de manières d’être au monde, le lieu d’une construction de représentations et de valeurs indispensables pour canaliser les plus jeunes dans leur éducation et formation.

‘’Un exutoire sain et constructif des passions humaines’’ pour une meilleure affirmation de soi et un meilleur état d’esprit contre toute forme adversité.  

Les commentaires sont fermés.