Non classé|

Réarticuler le dispositif sécuritaire des Forces de l’ordre à l’effet de :

  • ‘’Premièrement, organiser les opérations conjointes de grande envergure pour lutter contre la grande criminalité sous toutes ses formes ;
  • Deuxièmement, la lutte contre la Covid-19 et le respect des gestes barrières ;
  • Troisièmement, cette opération dénommée ‘’Vacances Sécurisées 5’’ intervient au moment où les menaces terroristes prennent de l’ampleur dans la zone Ouest-africaine dont la Côte d’Ivoire.
  • En fin, elle intervient à trois (3) mois de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, qui est une étape cruciale de la vie socio-politique de la Côte d’Ivoire (…) suscitant un engagement citoyen des populations mais surtout l’implication des forces de défense et de sécurité dans la sécurisation du processus électoral.

Voici la trame de fond des objectifs qui sous-tendent le lancement de l’opération ‘’Vacances Sécurisées 5’’ tenu le 29 juillet 2020 sur le terrain municipal de Williamsville, à Adjamé.

C’est autour de 15 heures que débute cette cérémonie de lancement avec l’arrivée du Général corps d’armée Vagondo DIOMANDE, Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, président de ladite cérémonie, rappelons-le.

Après les honneurs militaires rendus au ministre par un détachement composé de plusieurs Sections des Forces de Défense et de Sécurité avec un dispositif déployé sous le Commandement du Commissaire de Police 1ère Classe Kouadio Amadou Abdoulaye, Commandant du Groupement 1 des CRS. Le déroulé de cette solennité des Hommes en armes a fait place à la série d’allocutions.

Au nom du Maire de la Commune d’Adjamé, Farikou SOUMAHORO, le 3ème Adjoint au Maire Chargé de la Sécurité et du Transport, Yahaya BAKAYOKO, a fait observer une minute de silence à la Mémoire du défunt Premier Ministre, Amadou GON COULIBALY.

Peu après, dans son allocution, le 3ème Adjoint au Maire Chargé de la Sécurité et du Transport a révélé que « le Conseil Municipal se réjouit tout particulièrement de la tenue ici à Adjamé du lancement de l’opération dite ‘’Vacances Sécurisées 2020’’. La Commune d’Adjamé, cité carrefour qui reçoit en moyenne 2 à 3 millions de personnes par jour a plus que jamais besoin d’être renforcée en matière de sécurité. »

 »Vacances Sécurisées 5 » tournent autour de 4 grands axes …

A sa suite, le Commissaire-Divisionnaire Major, Youssouf KOUYATE, Directeur Général de la Police Nationale, s’est invité au pupitre pour décliner les quatre (4) grands axes qui charpentent l’opération ‘’Vacances Sécurisées 5’’ notamment :

les opérations conjointes de grande envergure pour lutter contre la grande criminalité sous toutes ses formes ; la lutte contre la Covid-19 ; la prévention des menaces terroristes qui prennent de l’ampleur dans la zone Ouest-africaine dont la Côte d’Ivoire ; enfin l’implication des Forces de défense et de sécurité dans la sécurisation du processus électoral d’octobre prochain.

Plus loin, le Directeur Général de la Police Nationale a exprimé sa gratitude tant au Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile qu’au Maire d’Adjamé pour leurs efforts à rendre plus efficient les Forces de l’ordre dans l’exercice de leur fonction. Par ailleurs, il a précisé avec des chiffres probants que « l’opération ‘’Epervier 5’’ conduit sur l’ensemble du territoire national du 12 septembre au 29 juillet 2020 a donné des résultats satisfaisants ».

Sur la fin de son propos, le Directeur Général de la Police Nationale, le Commissaire-Divisionnaire Youssouf KOUYATE constate que « pour mieux sécuriser l’élection présidentielle 2020 et renforcer davantage la sécurité aux frontières terrestres, les ‘’Comités consultatifs d’éthique’’ et les ‘’Comités Civilo-militaires’’ ont été invités à renforcer leurs collaborations entre les Forces de défense de sécurité et la population ». Cela dans l’optique de favoriser le partage du renseignement et des informations gage de l’efficacité des forces dans la prévention et la répression de la grande criminalité. Plus simplement, c’est une exhortation à une franche collaboration entre Populations et Forces de l’ordre.

 »Populations et Forces de l’ordre doivent former un binôme pour une meilleure collaboration »

Justement, c’est une exhortation partagée par le Général corps d’armée, le Ministre Vagondo DIOMANDE, lequel a invité les populations à collaborer davantage avec les Forces de défense et de Sécurité afin de contribuer au mieux à leur efficacité ‘’dans l’exercice de leur fonction’’. Autrement dit, ajoute-t-il, « les Forces de défense et de sécurité et les populations doivent former un binôme, un binôme de sécurité qui fera en sorte que les informations soient disponibles en tout temps, tout lieu et en temps réel ».

C’est pourquoi, explique-t-il plus loin, « il nous a été donné d’initier la police de proximité avec la mise en place de ‘’Comités Consultatifs d’Ethique’’ au sein de tous les services de police pour que ce dialogue permanent entre les populations et les Forces de défense et de sécurité puisse être de mise. Dans la même veine, au niveau de la Gendarmerie Nationale, il y a les ‘’Comités Civilo-militaires’’. Les résultats sont encourageants. Les populations ont besoin d’être rassurées, et la présence des Forces de défense et de sécurité est un gage d’assurance et de paix ».

Notons que cette opération, ‘’Vacances Sécurisées 5’’, lancée à Abidjan, a également « été lancée de façon concomitante dans toutes les grandes villes du pays ». Pour ainsi dire, « en termes d’effectifs, ce sont environ 5.000 hommes qui ont été déployés, Gendarmerie et Police y compris, accompagnés des Forces Armées », a insisté Vagondo Diomandé, Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile.

Les commentaires sont fermés.