Non classé|

Dans le cadre de la 36ème édition de l’Opération Grand Ménage qui a lieu chaque premier samedi du mois. La Ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, Anne Désirée Ouloto, et le Maire d’Adjamé, Soumahoro Farikou, ont procédé, le samedi 1er février 2020, au déguerpissement des occupations anarchiques du pont ferraille d’Adjamé.  

« Tous pour la propreté de notre environnement », telle a été la thématique de cette 36ème édition qui a eu, entre autres, pour but de poursuivre la sensibilisation relativement au changement de comportement, afin de donner aux villes et communes fière allure.

« Cette transformation concerne toutes les communes d’Abidjan ainsi que les villes et hameaux (…) dans cette dynamique, nous avons mis le cap sur ce site communément appelé la casse d’Adjamé. Nous avons eu l’occasion de sensibiliser et de parler avec ces revendeurs de pièces détachées et autres mécaniciens. Je voudrais dire aux ivoiriens que nous pouvons inverser la tendance (…)’’ pour rendre notre cadre de vie propre.

Mieux, clame la Ministre, ‘’dans le District d’Abidjan, le Gouvernement ivoirien a fait énormément d’efforts’’ de sorte que la Côte d’Ivoire est en train ‘’d’être un modèle en matière de gestion de déchets ménagers’’ d’autant plus qu’elle dispose du plus grand Centre de Valorisation et d’Enfouissement Technique de la sous-région ouest-africaine, s’est-elle réjouit.

A la suite de l’intervention de la Ministre, Le Maire d’Adjamé, Soumahoro Farikou, qui s’inscrit, bien évidement, dans cette dynamique de Salubrité et de préservation d’un cadre de vie propre, répondant à la préoccupation d’un journaliste, est allé plus loin en exhortant les uns et les autres à se départir ‘’des comparaisons’’ malavisées qui ne tiennent pas compte des réalités sociodémographiques d’Adjamé. Adjamé, selon Le Maire, compte plus de trois cent cinquante mille personnes (350.000) la nuit et environ trois millions (3.000.000) de visiteurs le jour. Dans la foulée, il a invité l’Etat en particulier à allouer à la commune d’Adjamé ‘’un appui budgétaire’’ pour ‘’combler’’, sinon résorber plus efficacement les disparités tant au niveau de la ‘’salubrité’’ qu’au niveau ‘’sécuritaire’’, etc.      

Notons que ‘’Le Grand Ménage est un concept citoyen. Un concept pour amener les populations à s’approprier la vision du Président de la République. Celle d’un pays propre, dont l’objectif est d’améliorer les conditions de travail et de vie des populations’’.

Les commentaires sont fermés.