Non classé|

C’est autour de 13h qu’un grave incendie, causé par une bouteille de gaz butane au dire d’un riverain, s’est déclaré dans un appartement au 4ème étage des 220 Logements, précisément au quartier le ‘’Général’’, le jeudi 02 avril 2020, à Adjamé.

Alerté, le Groupement des Sapeurs-Pompiers Militaires (GSPM) de l’Indénié s’est dépêché sur les lieux.

Après une brève reconnaissance de la situation, les Hommes du Feu se sont mis à la tâche pour enrayer la propagation de l’incendie.

L’incendie circonscrit, aucune perte en vie humaine constatée heureusement.

Mais l’ampleur des dégâts matériels est telle que les familles sinistrées portent le masque de la tristesse…

Des visages mortifiés par la désolation !!!

Il est à souligner que 4 familles vivaient dans cet appartement sous une forme de promiscuité qui invite à s’interroger sur certaines problématiques au nombre desquelles :

• le respect de la législation sur le logement et l’habitat ;

• le rappel de la sensibilisation et des précautions à prendre en cas d’incendie causé par des bouteilles de gaz butane tel qu’effectuée au mois de décembre 2019 par Le Ministère du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables en collaboration avec la Préfecture de région d’Abidjan et les sapeurs-pompiers militaires dans les marchés;

• les mesures de préventions pour briser la chaîne de contaminations dans le cadre de la lutte contre le COVID-19 notamment en évitant les attroupements de personnes, etc.

Vivement que les autorités s’y penchent car nul n’est à l’abri d’une déconvenue dramatique ou d’un hasardeux sinistre.

Les commentaires sont fermés.